Cursus métier : Test Logiciel

Aujourd'hui le monde de l'Homologation et de la Recette offre de véritables métiers d'avenir complets, incluant des aspects fonctionnels, techniques, de communication et de gestion des processus. La richesse et la diversité des missions confiées au Consultant Qualification Logiciel lui permettent d'intervenir sur tout le cycle de vie précédant la conception d'un logiciel.

 Durée : 329 heures soit 47 jours Démarrage de la prochaine session : le 2 octobre 2017
Inscription et renseignement : metier@globalknowledge.fr

Public

Longtemps ouvert aux autodidactes, ce métier est de plus en plus qualifié. Si aucun diplôme n'est encore exigé, le recrutement s'effectue aujourd'hui avec un niveau allant de bac + 2 à bac + 5, selon la complexité des tests, les domaines d'application et les entreprises.

Niveau bac + 2

  • BTS SIO (services informatiques aux organisations) option solutions logicielles et applications métiers
  • DUT ou DEUST en informatique

Niveau bac + 3

  • Licence pro spécialisée en génie logiciel, systèmes informatiques et logiciels...

Niveau bac + 5

  • Masters en informatique spécialité qualité et sûreté de fonctionnement, modèles, optimisation, programmation et services, génie de l'informatique logicielle...
  • Diplôme d'ingénieur orienté en programmation informatique

Qualités requises :

  • Bon sens du relationnel
  • Attitude permanente d'écoute
  • Rigueur
  • Indépendance de pensée et curiosité

Mission

Les principales tâches du Testeur Logiciel :

  • Détecter les anomalies : Avant d'être livré, un logiciel doit subir de nombreuses vérifications: c'est le rôle du testeur. Il s'assure qu'une application correspond au cahier des charges, qu'elle ne détériore pas le système d'information, qu'elle est utilisable sur tous types de matériels informatiques et dans tous les cas d'utilisation...
  • Établir un plan de tests : Autour de l'exécution des tests, le testeur assure un travail de préparation et d'analyse. Il établit une stratégie, planifie les opérations, élabore les outils de tests, exécute les tests, analyse les résultats et rédige des rapports. Au final, il transmet les anomalies détectées au développeur informatique chargé des corrections.
  • Veiller aux corrections : Un bug a été corrigé ? De nouveau, le testeur intervient pour s'assurer que les modifications ont bien été effectuées sans générer de nouvelles erreurs ! Plusieurs allers-retours entre le service tests et le service développement sont parfois à prévoir.

Perspectives de postes

Cette formation vous permet d'évoluer vers des missions polyvalentes et pérennes et vers des niveaux de responsabilité plus élevés. Sur ces axes d'évolution vous deviendrez :

  • Consultant sénior,
  • Chef de projet,
  • Directeur de mission,
  • Acteur avant-vente dans le cadre de propositions commerciales en synergie avec les commerciaux.

Lieux d'exercice et statuts

  • Sur des applications diversifiées : Le testeur peut travailler sur des applications variées. Par exemple, sur un logiciel médical, un logiciel culturel et pédagogique... Dans tous les cas, il s'assure que l'accompagnement sonore et les dialogues sont synchronisés. Il adapte également les tests à chaque produit et aux multiples configurations matérielles possibles.
  • Seul ou en équipe : Selon la structure et la complexité des projets, le testeur travaille seul ou au sein d'une équipe plus ou moins importante. Il intervient depuis le début d'un projet, ou bien il réceptionne les produits en aval, pour leur faire subir les derniers tests. Ses interventions peuvent être de courte durée ou s'étaler sur plusieurs mois.
  • Des cellules de tests en interne : Si toutes les grandes entreprises ne sont pas encore équipées pour tester en interne la qualité de leurs applications, cela ne saurait tarder. Avoir une cellule de tests intégrée à l'entreprise devient un enjeu, véritable garantie de la fiabilité du projet.

Objectifs du Parcours de formation Test Logiciel 

A la fin de son cursus, le candidat sera capable de :

  • Acquérir les bases en développement nécessaire au métier de testeur
  • Savoir analyser, tester, valider et réaliser des scénarios de tests
  • Etre en capacité des réaliser des tests techniques ou fonctionnels (manuellement ou de façon automatique)
  • Rédiger des rapports de test
  • Savoir travailler en équipe et en mode projet
  • Savoir gérer son temps et son stress

Pré-requis

  • Niveau Bac+2, scientifique ou technique de préférence
  • Connaissance de l'outil informatique
  • Des notions d'algorithmique
  • Des notions en développement sont un plus
  • Une pratique de l'anglais (vocabulaire technique) est un plus

Programme de formation*

  • Intégration et travail en équipe
  • Positionnement du métier de testeur dans le monde du développement
  • Algorithmes
  • Les bases de données relationnelles et le langage SQL
  • Communication interpersonnelle - partie 1
  • Appréhender la modélisation d'objet
  • Qualité logicielle et test
  • Définition des exigences à partir des besoins et des spécifications
  • Stratégie de tests
  • Conception des tests logiciels et des jeux de données
  • Introduction à la gestion de projet
  • Squash TM
  • Introduction à l'automatisation des tests logiciels
  • Communication interpersonnelle - partie 2
  • Mise en situation 1 "mettre en œuvre des tests manuels"
  • Rapport, bilan et PV de tests
  • Automatiser les tests avec Selenium
  • Mise en situation 2 "automatiser des tests"
  • Gestion du stress
  • Rédiger des écrits efficaces et faire passer des messages
  • Gestion du temps et des priorités
  • Formation Agile Professional Scrum Master

*L'ordre et le contenu des module est susceptible de modification, contactez-nous pour connaître le déroulé pédagogique de la prochaine session.

Méthodes et moyens pédagogiques

Méthodes pédagogiques

Le cursus de cette filière est composé d'une alternance :

  • D'exposés théoriques
  • De démonstrations
  • De travaux dirigés
  • De travaux pratiques

Moyens pédagogiques

Pour ce faire, durant le cursus chaque stagiaire aura à sa disposition :

  • Des supports de cours reprenant la théorie abordée durant les exposés (supports officiels éditeurs/constructeurs et supports officiels Global Knowledge) ainsi que des cahiers d'exercices
  • Un ordinateur et un accès à Internet lui permettant d'accéder aux environnements virtuels et/ou distants nécessaires à la réalisation des travaux dirigés et des travaux pratiques
    Les exposés théoriques seront menés par des formateurs ayant une certification pédagogique reconnue par les éditeurs/constructeurs du marché de l'informatique ainsi que les certifications techniques se référant aux sujets traités.